internet conférence Davos

Lors de la conférence de Davos de Janvier, Éric Schmidt, le grand patron de Google, a annoncé, ni plus ni moins que la disparition d’Internet. A travers son annonce choc, l’expert dans le maniement de la rhétorique a mis en avant la fin de l’Internet tel que nous le connaissons.

En effet, en jouant la carte de la provocation le PDG nous affirme qu’Internet sera bientôt omniprésent et essentiel dans notre environnement : "Il y aura tellement d’adresses IP, tellement d’appareils, de capteurs, de choses que vous porterez, de choses avec lesquelles vous interagissez que vous ne le sentirez même plus" "Il fera partie de votre ‘présence’ tout le temps" a poursuivi Schmidt. La réalité augmentée et la connectivité des objets high Tech devraient d’ailleurs accentuer ce phénomène. A l’image de l’électricité, l’Internet va devenir un élément central mais invisible du quotidien, assure donc le patron de Google.

Aucune indication sur  les intentions de Google concernant  l'Internet du futur. Et notamment les risques d’intrusion dans la vie privée.

Un sujet qui a été abordé lors de la conférence de Davos par Margo Seltzer professeur de science informatique à l’université d’Harvard. Elle a évoqué "des drones de la taille d'un moustique surveilleront perpétuellement les citoyens et recueilleront leur ADN pour fournir des informations biométriques aux gouvernements et aux sociétés."

C’est en 2009 que le PDG de Google déclarait: "S'il y a quelque chose que vous ne voulez que personne sache, peut-être devriez-vous commencer par ne pas le faire". Doit-on s’inquiéter, ou bien au contraire, se sentir en sécurité face à ces avancées technologiques ?

Par ailleurs,  c’est en « chef de guerre » que le président François Hollande s’est exprimé lors de cette conférence, en appelant à une lutte collective contre le terrorisme :  « La réponse doit être globale, internationale, partagée entre les Etats qui sont en première ligne, les gouvernements, mais aussi les entreprises, notamment les plus grandes, qui ont aussi à intervenir ».

Enfin, les nouvelles technologies et l’omniprésence d’Internet ont un rôle important à jouer dans l’évolution de notre monde. L’idéal serait de les utiliser pour assurer la protection de la vie privée des citoyens tout en luttant efficacement et concrètement face au terrorisme.